Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A découvrir...

Un super podcast pour les marketeurs qui veulent de surcroît améliorer leur anglais, dont je suis absolument FAN  :

 

Business English Study

 

On y trouve tout: du cas Manchester United "How to negotiate the best deal" au cas Lego "How to survive in Business" en passant par Ray Ban "How to sell cool" Ikea, Johnny Walker, Coca Cola, Apple, Rolex, Porsche...

 

S'abonner d'urgence, et surtout télécharger & écouter tous les épisodes! Un bon moyen de passer le temps au bureau dans le métro...

RSS

FEED

15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 18:35

« Une marque sans nom et sans visage n’est jamais efficace » 

Récemment, je parlais de môsieur clooney, égérie d'une grande marque de café très cher mais très bon pour notre plus grand plaisir à nous les filles (film réalisé par Michel Gondry). On avait eu aussi, dans un tout autre genre, David du Loft chez Harry's. Bon, c'est pas notre plus grande fierté nationale, je vous le concède.

Et c'est bien le sujet : contrairement à nos amis américains, bien rodés à ce genre d'exercice de style, en France les acteurs ou personnalités de manière générale, ont toujours eu du mal à vendre leur image à la pub. On a bien eu quelques énergumènes comme Yannick Noah pour Sloggi, Olivier de Kersauzon chez Saint-Yorre, Catherine Jacob (Y'a pas écrit la Poste!), Depardieu chez Barilla (1994 - 1M€ de contrat...à condition qu'on entende pas sa voix!), Véronique Genest chez Madrange, Cauet chez Quick ou enfin Johnny chez Optic 2000 (+20% sur les ventes), mais rien de bien ambitieux ni de très glamour, comparé à une pub Pepsi mettant en scène Beyoncé & Britney, une pub Pirelli avec Uma Thurman, ou une pub H&M avec Madonna...


Pourtant, avec l'arrivée de tous ces nouveaux magazines people - plus ou moins trash - force est de constater que les français sont de plus en plus curieux de la vie de leurs stars préférées. La star fait vendre et fait émerger la marque, indiscutablement, et c'est donc curieux que jusqu'alors la pub n'ait pas plus essayé d'exploiter ce juteux filon...Car les expériences étrangères ont à de nombreuses reprises prouvé le fort retour sur investissement d'une campagne de Celebrity Marketing (également appelé star endorsement), si élevé soit le ticket d'entrée. A titre indicatif, une étude américaine a estimé qu'en 1998 les américains avaient dépensé plus de 800M$ en contrats vs. moins de 200M$ pour la france. Et autant dire qu'à côté d'aujourd'hui, c'était de l'argent de poche.


Mais, et c'est le principal frein en France, l'argent c'est tabou et ce n'est pas nouveau. Du coup, quand une star s'abaisse à apparaître dans une pub, on se dit forcément qu'elle a besoin d'arrondir ses fins de mois. Enfin, on se disait ça jusqu'à récemment. Déjà, il y a quelques mois, c'est Emmanuelle Béart qui est apparue dans la campagne H&M. Puis Olivia Ruiz chez Coca. Et encore plus récemment, c'est une icône glamour, richissime et 100% française, bref, THE french icon, qui vient de briser ce tabou en réalisant une campagne pour la nouvelle Twingo, j'ai nommé : Laetitia Casta, rien de moins! 


Agences : McCann / Glamcom

Partager cet article

Published by Miss Culture Marketing - dans Tendances
commenter cet article

commentaires