Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A découvrir...

Un super podcast pour les marketeurs qui veulent de surcroît améliorer leur anglais, dont je suis absolument FAN  :

 

Business English Study

 

On y trouve tout: du cas Manchester United "How to negotiate the best deal" au cas Lego "How to survive in Business" en passant par Ray Ban "How to sell cool" Ikea, Johnny Walker, Coca Cola, Apple, Rolex, Porsche...

 

S'abonner d'urgence, et surtout télécharger & écouter tous les épisodes! Un bon moyen de passer le temps au bureau dans le métro...

RSS

FEED

30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 18:37

Campagne : Fit Light (yaourts) - Sao Paulo - Brésil
Agence : Salles Chemistry

Claim : "Forget about it. Men's preference will never change. Fit Light Yoghurt"

Déclinée en trois volets (Marylin, Sharon & Mena Suvari), cette campagne n'y va pas par quatre chemins pour nous expliquer que les grosses ne font pas rêver les hommes... A noter que cette campagne vient du pays du culte du corps, le Brésil, où ce genre de message doit, j'imagine, trouver son public sans choquer. J'attends vos commentaires et vos notes.

Bon week end!

SHARON.jpg


MARYLIN.jpg

Partager cet article

Published by Miss Culture Marketing - dans Le vote de la semaine
commenter cet article

commentaires

Fan 02/07/2007 01:18

D'un point de vue de la réalisation, rien à dire c'est bien fait : on comprend clairement le message et le positionnement du produit, et les références sont évidentes. Par contre, cela risque de profiter à l'ensemble des produits lights plus qu'à Fit Light...En ce qui concerne la forme, c'est amusant de voir à quel point cette pub prend le contrepied de ce qui se fait chez nous (cf dove, etc.). En France, je pense que beaucoup de gens seraient choqués...Les francais sont-ils plus politiquement correct? Je pense que c'est plutot que les gens en ont assez des "normes" (qui sortent d'on ne sais ou) et qui entrainent la stigmatisation des personnes s'en écartant. Une publicité qui va encore faire que des femmes se sentirons mal dans leur peau car elles ne sont pas maigres comme des mannequins...Peut etre qu'au brésil les femmes vivent cettre pression tres bien (grâce à la chirurgie esthétique?).  Mais ca pousse dangereusement à l'anorexie...Enfin, je ne suis personnellement pas trop sensible à ce genre de message qui agresse un peu : je prefere essayer d'atteindre un idéal plutot que de m'écarter de ce qui n'en est pas un...Mais les brésiliens ne doivent pas voir cela du meme oeil que moi et c'est normal!