Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A découvrir...

Un super podcast pour les marketeurs qui veulent de surcroît améliorer leur anglais, dont je suis absolument FAN  :

 

Business English Study

 

On y trouve tout: du cas Manchester United "How to negotiate the best deal" au cas Lego "How to survive in Business" en passant par Ray Ban "How to sell cool" Ikea, Johnny Walker, Coca Cola, Apple, Rolex, Porsche...

 

S'abonner d'urgence, et surtout télécharger & écouter tous les épisodes! Un bon moyen de passer le temps au bureau dans le métro...

RSS

FEED

8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 16:52

Connaissez-vous la Maison Guerlain, sur les Champs Elysées?

Plus qu'une simple boutique Guerlain, cette fameuse maison recèle de trésors. Boutique, spa, mais avant tout gardienne du patrimoine - elle fut un temps l'hôtel particulier de la famille, elle est une sorte de lieu mythique faisant le grand écart entre l'histoire et l'avenir de la marque. 

Construit au début du siècle par l'architecte du Ritz Charles Méwès, cet ancien hôtel particulier abrite aujourd'hui au premier étage un couloir extraordinaire recouvert de mosaïque dorée - le Ruban d'Or - imaginé par Maxime d'Angeac. Puis, pour illustrer parfaitement ce pont entre tradition et modernité, la décoration intérieure fut confiée à Andrée Putman. Ce mélange en fait aujourd'hui un lieu à couper le souffle, riche mais pas surchargé, éclatant et pourtant apaisant.


Mais ce qui fait aujourd'hui le succès de ce lieu, outre sa beauté, c'est son exclusivité, sa place à part chez Guerlain. Ici sont vendues des collections spéciales ou éditions limitées, sont réanimées d'anciennes senteurs, sont créés des elixirs sur mesure dans des flacons parfois modernes, parfois d'un autre temps...A lieu mythique, parfums mythiques : cette Maison s'adresse à une cible qui recherche l'introuvable, et le fabrique pour elle. Cela a forcément un prix, mais répond à un désir qui existe bel et bien. Sa Collection Privée en est un très bel exemple.




Mais, à part pour vous inciter à découvrir ce lieu, pourquoi diable écrire sur cette Maison Guerlain?
Parce que, à l'automne prochain, celle-ci s'apprête à lancer une trilogie d'eaux de parfums, et que ça, ça n'arrive pas non plus tous les jours.

Etant déjà une inconditionnelle de Guerlain version homme ou femme, je ne résiste donc à lever un petit peu la voilette - pour rester dans un vocabulaire cher à la maison - et révéler un petit bout de ce lancement.

Inspirée des fantasmes féminins (j'ai bien dit féminin, hein, pas masculin, mais je vais vous expliquer pourquoi) la collection se veut audacieuse, presque transgressive. Pas étonnant pour une trilogie créée par deux femmes, Christine Nagel et Sylvaine Delacourte. Pour une marque issue d'une dynastie plutôt masculine, on peut dire qu'ils savent parler aux femmes. Et pourquoi donc le fantasme féminin? Parce que, au risque de vous décevoir messieurs, si on vous laissait la parole au sujet du fantasme féminin, on entendrait de drôles de choses, et pas toujours des choses très fines - si, si. Alors que là, tout est dans la subtilité et l'élégance. Et que oui, parfois nous les femmes on aimerait bien une autre pour quelques heures.

Ces flacons représenteront donc les désirs d'une femme, qui n'est d'ailleurs pas une femme, mais plusieurs, selon le moment ou l'humeur : parfois femme enfant, parfois fatale, voire érotique...à travers une collection d'Elixirs Charnels: Gourmand Coquin, Chypre Captivant ou Oriental Brûlant...Quelle femme déciderez-vous d'être ce soir?



Gourmand Coquin, comme son nom l'indique, joue double-jeu : le chocolat est-il si innocent? Le poivre est-il si piquant? Le rhum est-il si ennivrant? La rose vanillée est-elle si douce?

Chypre Fatal se veut quant à lui séducteur et distille un sillage intense, plein d'assurance, légèrement boisé et épicé, adouci de vanille et de pêche blanche. Guerlain évoque le feu sous la glace d'une héroïne Hitchcockienne, inoubliable mais jamais conquise. Moui, on voit bien.

Enfin, que les hommes s'accrochent fermement à leur cravate, un Oriental Brûlant arrive, sensuel et félin à l'extrême : chaude, la fève Tonka ; caressante l'amande douce. On pense à une couleur, le rouge forcément.

Maison Guerlain : 68 avenue des Champs Elysées

Partager cet article

Published by Miss Culture Marketing - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

enrage 28/08/2008 23:11

ça va le communiqué publicitaire Guerlain ?vendu(e)

Miss Culture Marketing 30/08/2008 08:59



Ouh là, il y a du niveau dans les coms.
Pas vendue, juste conquise.