Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A découvrir...

Un super podcast pour les marketeurs qui veulent de surcroît améliorer leur anglais, dont je suis absolument FAN  :

 

Business English Study

 

On y trouve tout: du cas Manchester United "How to negotiate the best deal" au cas Lego "How to survive in Business" en passant par Ray Ban "How to sell cool" Ikea, Johnny Walker, Coca Cola, Apple, Rolex, Porsche...

 

S'abonner d'urgence, et surtout télécharger & écouter tous les épisodes! Un bon moyen de passer le temps au bureau dans le métro...

RSS

FEED

8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 14:01

J'aimerais juste m'insurger contre la journée de la femme, puis-je? Et poser une simple question : à quand la journée de l'homme (et 363 jours d'égalité)? Quel aveu d'échec, quoi qu'on en dise, de s'occuper de la femme comme d'une minorité. Et la cerise sur le gâteau : la campagne Metro...

 

L'avez-vous vue, cette campagne Metro pour la journée de la femme? Je la trouve affligeante. C'est tout ce qu'ils ont trouvé à faire gagner aux femmes, 5 ans de ménage? Je ne sais pas, ils pouvaient penser à un an de soins en institut, de cotisation Meetic, de coiffeur, ou de capsules Nespresso, des choses utiles quoi. Mais alors nous envoyer un pauvre homme déguisé en chippendale cheap avec un pseudo prénom suédois, quelle déception! En plus, si Sven était homme de ménage, ça se saurait. Sans vouloir être désobligeante, on a plus de chance de se récupérer un sosie de Jean Marc Thibault. Et là je ne rentre même pas dans le débat ou dans la polémique du "pourquoi lorsqu'on parle de ménage on s'adresse encore et toujours aux femmes?". Trop facile et trop long à la fois. 

 

Metro aurait pu prendre le contrepied de cette journée, qui est en passe de devenir malheureusement un événement commercial, et proposer une opération à but caritatif ou humanitaire, pour aider des femmes qui en ont besoin : celles qui n'ont pas accès à l'éducation, celles qui sont maltraitées ou encore celles qui sont mariées de force...Ou encore réaliser une vaste étude sur la condition de la femme dans les pays dans lesquels ils sont présents, afin de réveiller les consciences. Une action de citoyenneté et de féminisme assumés, quoi.

 

Mais non, Metro aura préféré céder à la caricature facile, courber le dos et tendre la joue aux blagues machistes. Le journal cautionne donc l'image de la femme réduite à ses tâches domestiques. Soit. Aurait-on trop regardé Desperate Housewives chez Metro? Même au dixième degré, j'ai encore du mal à sourire.

Partager cet article

Published by Miss Culture Marketing - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Violette 10/03/2007 01:00

Allez hop, à la douche Sven !

Jul 08/03/2007 15:38

Sven le  Metro Sexuel

Miss Culture Marketing 08/03/2007 15:44

Bien vu, j'applaudis le jeu de mot, surtout venant d'un homme. Quelle culture!