Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A découvrir...

Un super podcast pour les marketeurs qui veulent de surcroît améliorer leur anglais, dont je suis absolument FAN  :

 

Business English Study

 

On y trouve tout: du cas Manchester United "How to negotiate the best deal" au cas Lego "How to survive in Business" en passant par Ray Ban "How to sell cool" Ikea, Johnny Walker, Coca Cola, Apple, Rolex, Porsche...

 

S'abonner d'urgence, et surtout télécharger & écouter tous les épisodes! Un bon moyen de passer le temps au bureau dans le métro...

RSS

FEED

30 mars 2007 5 30 /03 /mars /2007 20:02

Vous connaissiez sûrement le terme metrosexuel. Vous connaissiez peut être même celui d'übersexuel. Si c'est le cas, je ne vois que deux possibilités : ou vous en êtes un ou bien vous êtes une femme et vous lisez Glamour ou Cosmo assez régulièrement. Pour les autres, pas de panique, c'est normal.

 

En effet, si le monde de la pub invente des noms barbares pour essayer de classer les hommes, c'est bien parce qu'il n'y a rien de plus difficile et que les hommes eux-mêmes ne s'y retrouvent pas. Les femmes, c'est plus simple : il y a la mère au foyer pour les pubs de lessive, la bimbo poupouf pour le maquillage, la quadra bien conservée pour les crèmes anti-rides (même si pour de vrai le mannequin de la pub a généralement à peine 30 ans), la working girl pour les shampoings (oui parce que les cheveux gras au boulot, c'est rédhibitoire hein), la femme fatale pour les parfums...Et généralement la blonde à forte poitrine pour les voitures (va comprendre pourquoi les blondes sont supposées mieux conduire que les autres).

 

Mais les hommes, quel casse tête! Personne n'a jamais su comment les classer. Et pendant longtemps, si la pub n'a pas été friande de représentations d'hommes, c'est entre autres parce qu'elle ne savait pas leur parler. En dernier recours on leur jetait éventuellement en pâture la fameuse blonde en se disant que peut être ils en retiendraient quelque chose, mais à part ça pas grand chose...Incroyable quand même d'imaginer que pendant si longtemps la pub s'est amputée d'une cible, et quelle cible ! Une cible qui pèse quand même 50% ou presque de la population...Et qui est devenue prioritaire pour beaucoup de marchés...

 

C'est pourquoi, récemment, les choses ont commencé à bouger, et notamment grâce à une étude, Mister H,  lancée et publiée par une grande régie publicitaire. Celle-ci en a finalement tiré trois grands profils d'hommes, que l'on devrait donc retrouver de plus en plus en pub.

Le premier profil : ceux - les plus nombreux - qui se retrouvent dans les nouveaux modèles de représentation de l'homme, les mutants caméléons. Cette catégorie regroupe le narcissique, qui prend soin de lui et aime plaire, comme dans les campagnes cosmétiques Clarins Men ou Biotherm ; l'hédoniste, capable de surfer d'un rôle à l'autre boulot-femme-enfant (Monoprix); l'homme-enfant qui se cherche encore et est prêt à tester pas mal de nouveaux concepts; le gay, ambassadeur de la tendance y compris pour les hétéros ; enfin le serein, héros des pubs de banques, qui cumule statut social, argent et séniorité assumés.

Deuxième grand profil : les mâles résistants. On y retrouve le performeur, qui se définit par son statut social et professionnel, celui des pubs automobiles quoi; l'homme-animal, exact contraire du gay et de l'homme-enfant, qui aime sentir l'homme, voire la transpiration (Lacoste, Calvin Klein) et enfin le bad boy provoc'.

Enfin, dernier profil : les résignés ordinaires, qui ne se posent pas beaucoup de questions, comme Mathieu Kassovitz chez Lancôme; le fraternel, qui fait avant tout comme ses potes, et enfin en pointe l'ugly sexy, autrement dit le moche attachant, qui se fiche comme d'une guigne des diktats de la mode...

Je vous rassure, la blonde à forte poitrine a encore un bel avenir publicitaire devant elle avant qu'on ne nous mette un George Clooney dans toutes les pubs de voiture.


Partager cet article

Published by Miss Culture Marketing - dans Tendances
commenter cet article

commentaires

Miss Culture Marketing 07/03/2010 02:14


Mondadori France Publicite
Cheers,


manon 06/03/2010 22:13


bonjour! est-il possible que vous me communiquiez le nom de la regie publicitaire ayant realise cette etude? j aimerais utiliser ce que vous avez ecrit pour un travail de marketing mais il me faut
la source... merci d avance!